Les pieds sur Terre

Randos et art de vivre

TRAVERSÉE DES MONTS D’AUBRAC

 

du 27 au 30 avril 2020

 

D’Aumont-Aubrac à Espalion en passant par Nasbinals et les monts d’Aubrac, quatre jours sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, à la découverte des rares fritillaires.

 

Dès la fonte des neiges, immédiatement suivie de l’apparition des premières renoncules et des anémones pulsatiles jusqu’aux bruyères et au colchiques de l’automne, l’Aubrac est couvert de fleurs. La géologie du plateau et le régime des pluies sont telles qu’un maximum de plantes peut s’y développer. On estime qu’il est rare de trouver dans une même région plus de 1000 à 1200 espèces différentes.

 

Or, sur l’Aubrac, On en dénombre 1800 !

Vaste plateau d’altitude et d’estives aux confins de la Lozère du Cantal et de l’Aveyron, l’Aubrac est un territoire à forte personnalité. Terre volcanique, façonnée par les glaciers du Quaternaire, au paysage de bout du monde, parsemé d’énormes blocs rocheux érodés par le temps de lacs scintillants et de bosquets de forêts de hêtres centenaires, c’est un espace naturel privilégié pour des randonnées à pied.
L’Aubrac est aussi une terre d’authenticité, ayant conservé précieusement son patrimoine et ses savoir-faire, sa convivialité et son accueil : terre et passage emblématique sur le Chemin de Saint Jacques de Compostelle, terre d’estive de la race des vaches Aubrac, la reine des prés et de la fête de la transhumance, permettant la fabrication du fromage et de l’Aligot, terre du couteau de Laguiole et des burons à l’architecture de pierre massive…

À cheval sur trois départements, la Lozère, l’Aveyron et le Cantal, l’Aubrac, dont l’ancien nom « Alto Braco » signifie lieu élevé, est un vaste plateau granitique et basaltique limité par les vallées de la Truyère et du Lot. Le paysage, qui ressemble à celui que l’on retrouve en Irlande, est un immense espace ouvert de pâturages hébergeant quelques forêts de hêtres livrées aux vents d’hiver et parsemées de lacs d’origine glaciaire. Le plus célèbre est celui de Saint-Andéol.

Tarif: 295€ + 210€ pour gites et demi-pension

 

Jour 1 : Accueil à Aumont-Aubrac- randonnée vers Prinsuéjols. (18 km)
Rendez vous en gare de Aumont Aubrac à 8h00.  Après un café et un premier contact, nous laissons nos sacs de voyage dans le véhicule et partons légers sur le GR65, le chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Nous traversons les hameaux de la Chaze de Peyre, Lasbros pour atteindre Prinsuejols et notre première étape sur le plateau de l’Aubrac.

 

logement et demi-pension: Gite d’étape du Relais de Prinsuéjols.   + 300 m/-220 m 5/6 heures de marche

 

Jour 2 : Prinsuéjols – le Buron de Rajas (20 km)

 

Départ matinal pour rejoindre Usanges à travers les sagnes. Court transfert en véhicule pour atteindre Marchastel et partir à la découverte du célèbre lac Saint Andéol. Hors sentiers, nous chercherons la fritillaire et atteindrons notre halte dans le Buron de Rajas

 

logement et demi-pension: Refuge le Buron de Rajas   + 445 m/-305m 5/6 heures de marche

 

Jour 3: le Buron de Rajas – Saint-Chély d’Aubrac (18km)

 

 Départ matinal après une pratique de yoga dans ce lieu enchanteur qui a servi de décor au film Saint-Jacques la Mecque. Nous partons d’abord à travers champs jusqu’à la Croix de la ronde, croix en granite, ou l’itinéraire se poursuit sur un plateau désertique, habitée par le vent. Passage dans la forêt domaniale d’Aubrac. Descente vers Saint -Chély -d’Aubrac.et notre gite

 

logement:gite communal et repas pèlerin au restaurant des Voyageurs  + 160 m/-660 m 5/6 heures de marche

 

Jour 4: Saint-Chély d’Aubrac – Espalion (24 km)

 

C’est notre dernier jour sur le plateau de l’Aubrac et déjà les plaines fertiles de la vallée du Lot nous attendent.  Ce cheminement passe par Le Recours, Lestrade, La Rosière, Cinqpeyres, Saint-Côme-d’Olt avant d’atteindre Espalion. De 800 m, nous allons descendre jusqu’à 342 m qui correspond à l’altitude d’Espalion dans la vallée du Lot.

 

Le parcours SAINT-CÔME-D’OLT – ESPALION est l’un des 7 tronçons classées par l’Unesco sur la via Podiensis (et qui se poursuit jusqu’à Estaing sur l’étape suivante si le coeur vous en dit).

 

L’Aubrac est synonyme de liberté d’espace, de traditions et d’un patrimoine authentique : ses burons, ses villages, ses églises romanes, sa voie romaine, son couteau, son aligot, ses fromages, la transhumance, sa flore parmi les plus riches d’Europe, ses forêts avec le brame du cerf en début d’automne et ses cours d’eau, comblent tout randonneur sur le GR® de Pays Tour des Monts d’Aubrac.

 

Vaste plateau d’altitude et d’estives aux confins de la Lozère du Cantal et de l’Aveyron, l’Aubrac est un territoire à forte personnalité. Terre volcanique, façonnée par les glaciers du Quaternaire, au paysage de bout du monde, parsemé d’énormes blocs rocheux érodés par le temps de lacs scintillants et de bosquets de forêts de hêtres centenaires, c’est un espace naturel privilégié pour des randonnées à pied.

 

LE PLUS:  Valerie Clément, passionnée de thérapie énergétique, vibratoire et informationnelle en M2P CI, vous propose un massage énergétique en fin de journée. 

40 euros la demi-heure.

 

 

 

 

Pin It on Pinterest

Share This